Assisté à risque pour les probables défauts de naissance

Ceux qui pensaient que le plus sûr moyen de donner naissance à un enfant peut être aidé, il avait tort, de grossier. D’après la dernière étude réalisée en grande-Bretagne, le Pays dans lequel il est le plus haut taux de natalité dans le tube (10 mille par an), il est détecté comme il y a 30% de chance de plus pour le nouveau-né maladies ou défauts par rapport à ceux nés de manière naturelle.

En particulier, ces problèmes vont de bec-de-lièvre problèmes à la bouche, mais aussi les conditions sont beaucoup plus graves comme les maladies du cœur, de malformations ou d’anomalies du tube digestif, au point même d’un état, plutôt rares, mais inquiétant, denomianta le syndrome d’Angelman, qui a été établi que la cause de l’arriération mentale.

Selon les personnes impliquées dans la profession de la fécondation assistée, ces événements catastrophiques sont souvent en raison de l’âge avancé de la mère. Statistiquement, en fait, les femmes qui viennent des centres spécialisés pour la reproduction assistée ont un âge plus élevé que les femmes qui donnent naissance à un enfant de façon naturelle. Cela signifie que l’âge de la mère, serait également sur les enfants nés naturellement.

En fait, la véritable cause de ces problèmes n’est pas encore connue, mais les suspects sont nombreux. Tout d’abord, les médicaments qui stimulent l’ovulation chez la femelle, la norme pour chaque cas. Cette stimulation pourrait affecter négativement sur la qualité de l’ovulation elle-même, vous permettant de fertiliser les œufs qui ne sont pas prêts ou ne convient pas. D’autres soupçons tombent sur l’injection intracytoplasmique de spermatozoïdes, une nouvelle technique qui consiste à l’injection d’un seul spermatozoïde dans un ovocyte, de la maturité dans le but d’obtenir la fécondation. Mais, compte tenu de la variété des cas et des problèmes rencontrés, n’excluent pas d’autres pistes.

Pour cette raison, la Human Fertilisation and Embryology Authority, l’autorité britannique sur le sujet, il va mettre l’avertissement sur les risques de ces problèmes sur votre propre site internet, afin de rendre les couples conscients de ce qu’ils vivent.

[Source: Reuters]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *