“C-à-Jour”: C comme Catherine, C Cavina et C que de la Graisse

Il a été libéré un mois tout juste, mais se propage à l’œil. Et « le livre de Catherine Cavina “Le gros » faire mieux” et font parler d’eux. Mais chubby est un terme qui est mignon, drôle, un euphémisme avec ce qui n’est pas de dire que l’obésité. L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) parle de l’obésité comme une épidémie étendue à l’ensemble de l’Europe. Il a également estimé que, dans le monde il y a environ 300 millions de personnes en surpoids, qui est obèse qui est donné dans une véritable catégorie de malades, les cliniquement obèses. Ceux-ci sont à risque ou déjà avoir un sérieux impact sur votre santé, pour ne pas mentionner les problèmes psychologiques que cela entraîne.

Au lieu de cela Caterina Cavina, 1,80 m, 145 kg, publie son livre, dans lequel il capture un aspect positif pour les femmes en surpoids: …“faire mieux”. En réalité, explique comment il peut agir de manière positive, la loi de compensation: si vous êtes absent de la beauté et du poids, la femme peut devenir plus bon avec les hommes, parce que, en cas de force majeure, en plus d’efforts pour développer d’autres qualités.

Dans la séduction, il explique, c’est notamment un idéal de beauté, mais il est un autre volet de plus important que tous puissent en posséder ou d’en développer: “la possibilité de montrer leur libido et leur sexualité”. Et c’est l’arme secrète de Caterina Cavina à conquérir le cœur des hommes, qu’elle ne manque pas à cause de cette caractéristique. En fait, il racontait des histoires qui s’est réellement passé: la réunion des hommes engagés, mais insatisfait sexuellement parce que les partenaires de femmes minces avec pas d’imagination et ennuyeux entre les feuilles.

À travers ce livre, nous nous demandons si nous avons besoin pour être belle et mince pour être heureux. L’auteur répond,  » non, mais en même temps, se plaint des conséquences négatives de l’embonpoint, ce qui est ressenti surtout quand il monte les escaliers, ou lorsque vous ne pouvez pas trouver des vêtements à votre taille. Peut-être qu’elle est une femme forte, qui a fait de nous un blog, un livre et en parle dans son état de l’obésité, mais…tout n’est pas aussi simple qu’il y paraît, et tous ne sont pas aussi fortes à vivre heureux avec leurs formes généreuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *