Dépression: les enfants à risque de parents surprotecteurs

depressione rischio figli genitori iperprotettivi

Les enfants de parents surprotecteurs possèdent un plus grand risque de souffrir d’une dépression à la fois dans l’adolescence et les adultes. Et ceci est le résultat d’une étude menée par le Mary Washington University et publiée dans le journal de terrain, Journal de l’Enfant et à la Famille des Études.

L’ensemble de la partie par la façon dont les parents à préparer leurs enfants à faire face à la vie. En Amérique, ils sont appelés “parents hélicoptères”, qui est, de l’adulte oppression des comportements qui ne laissent pas leurs enfants dans leurs espaces, en essayant de contrôler tous les temps, dans tous les domaines de leur vie. Une manie de contrôle, qui, bien que découlant de la volonté de faire le bien de leurs enfants, de ne pas abandonner, pour ouvrir la voie vers un état de gêne dans l’avenir, caractérisé par la dépression.

C’est un phénomène qui, au cours des dernières années, peut-être en raison de la crise économique mondiale, a mûri au point de devenir une urgence. Comment expliquez-vous le dr. Holly Schiffrin, coordinateur de l’étude:

Cet excédent de la participation des parents à la fin, il peut créer une génération de jeunes gens de faiblesse et de manque d’autonomie, totalement incapable de survivre dans un monde toujours plus concurrentiel.

Et juste compte tenu de la situation socio-économique, ne pas être en mesure de gérer leur propre vie est un luxe qu’aucun jeune ou adulte, vous pouvez vous permettre. Pour étayer sa thèse, le médecin a pris en compte et analysés, dans un échantillon de 297 étudiants qui se préparent à entrer à l’université. Un groupe de jeunes âgés entre 18 et 23 ans. Ils ont été appelés à répondre à un test de type psychologique, et les résultats ont montré que dans de nombreux seraient insatisfaits de leur vie et souffrant de syndromes de dépression. Un pourcentage important de leur admis ensuite d’avoir des parents surprotecteurs.

Vous voulez avoir des enfants heureux et capable de s’occuper d’eux-mêmes? Pas soffocateli avec vos attentions, mais étant donné le poids de chaque geste sans empiéter sur leur espace.

Source| JCFS

Crédit Photo | Thinkstock

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *