Federfarma, l’action en justice à l’encontre de la Région du Latium

Federfarma, un'azione legale contro la Regione Lazio per i rimborsi mancati

Il devient de plus en plus brûlant, le conflit entre Federfarma et de la Région du Latium. Après la suspension de la distribution gratuite dans les pharmacies des bandes pour le contrôle de la glycémie chez les patients diabétiques, la situation devient de plus en plus controversée, et il y a des actions en justice de la part de Federfarma vis-à-vis de la Région du Latium. Le budget de conseiller Stephen Cetica avait affirmé ces derniers jours que les paiements étaient presque régulier pour toutes les pharmacies. Federfarma aujourd’hui, a déclaré: “Nous sommes maintenant à près de six mois de retard, et il est de notre droit d’exiger le paiement d’intérêts, – a déclaré Franco Caprino, président de l’association. Nous ne voulons pas de se faire remarquer comme les méchants de cette situation et avons demandé à nos avocats pour évaluer les actions à prendre afin de protéger les pharmacies contre les dommages causés par ces fausses déclarations de la conseillère régionale pour le budget”.

Un autre point sensible pour les patients, c’est que le propriétaire du logiciel utilisé pour l’insertion de plans de thérapeutes pour les patients atteints de diabète est la propriété de Federfarma, qui a éclipsé ce logiciel et n’est plus utilisable, précisément en raison de l’absence d’accord entre Federfarma et de la Région du Latium. “C’est intenable, c’est l’attitude de Federfarma – dit Ignazio Parisi, le président de Cladiab – et, nous l’espérons, une mesure d’urgence, dans l’espoir que les parties vont trouver un point de rencontre qui tient notamment compte de l’intérêt des patients”.

D’autre part, la Région du Latium, via un communiqué de presse annonce que les bandes de continuer à être libres et que les bandes peuvent être retirés de toutes les pharmacies de la région, sans considération pour les patients comme convenu avec Federfarma qui va reprendre la table des négociations”.

Crédits photos | Getty Images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *