Infertilité masculine: les algues vient en aide

spermatozoi

L’infertilité masculine? Une aide précieuse, du type naturel, il peut s’provient d’une algue, ou plutôt à partir de l’ingrédient actif qui est extraite à partir de la même, la tradamixina. Associé à un anti-œstrogène, des médicaments, cette substance semble être une panacée pour promouvoir la bonne santé du sperme et de sa fertilité.

Des scientifiques de l’Université Federico II de Naples a mené une étude, publiée dans le magazine le Journal de Stéroïdes Et Hormonaux de la Science. Les résultats recueillis par les chercheurs ont montré que la consommation de ce supplément royaume-uni avec l’hormone a été capable de donner vie à plus de grossesses par rapport à l’utilisation d’anti-oestrogène. Avec une bonne enregistré également entraîner des changements dans le nombre et la motilité des spermatozoïdes. Dans le cadre de l’étude, dirigée par le dr. Giovanni di Lauro et ses collègues, a été testé l’efficacité de tradamixina extrait de l’algue Eklonya Bicyclis pour une période de six mois, combiné avec les médicaments ci-dessus. Dit le savant:

Nous avons sélectionné 90 hommes ayant des problèmes d’infertilité. Les patients ont été divisés en trois groupes. Le groupe a été soumis à un traitement avec tradamixina®, un ingrédient d’un complément alimentaire, combiné avec un médicament anti-estrogène, le groupe B qu’avec des médicaments les œstrogènes, et le groupe C un placebo.

Fait cela ont ensuite été évaluées par le biais de l’analyse du nombre et de la motilité des spermatozoïdes, et elle est enregistrée dans le nombre de grossesses spontanées eu lieu dans la période après la thérapie. Le « double thérapie », a conduit à une augmentation significative de la grossesse, et sans effets secondaires. Lutte contre le stress oxydant à la base de la mauvaise performance du sperme a éliminé la base de l’infertilité masculine dans certains cas, sans encourir le besoin de soumettre les hommes à des programmes de fécondation assistée.

L’étude montre donc que, dans certains cas, si la grossesse est due à une mauvaise “santé” du sperme, il est possible d’utiliser efficacement des antioxydants naturels. Mais l’important, comme toujours, est de s’appuyer sur des spécialistes.

Source | THSHS

Crédit Photo | Thinkstock

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *