L’heure d’été foiré votre horloge biologique?

Nous avons déménagé d’une heure avant dans les mains de l’horloge et enfin, nous allons profiter de longues journées remplies avec de la lumière jusqu’à ce que le dernier dimanche d’octobre. Et’ est arrivé, en fait, dans la nuit de dimanche à l’heure d’été, adopté maintenant dans tous les pays de l’union européenne. Il s’agit d’un stratagème qui va nous permettre de faire un meilleur usage de la lumière du soleil afin que les heures de la journée les activités coïncident avec celles de la lumière, et, par-dessus tout, nous permettra d’économiser une énorme quantité d’énergie: plus de 80 millions d’euros.

Cependant, comme il est connu que par le temps, certaines personnes peuvent être négativement affectés par la transition de la norme de temps de l’heure d’été en mettant sur la somnolence diurne, irritabilité et de l’insomnie. Notre horloge biologique est, en effet, besoin d’un peu de temps avant de s’habituer à de nouveaux rythmes. Il semble, cependant, que l’impact de ce changement est plus grande qu’on ne le croit communément. Le chercheur allemand Till Roenneberg a fait valoir que les effets négatifs de l’heure d’été sur la régulation normale de nos fonctions physiologiques de la part de l’horloge biologique, et, par conséquent, sur notre santé, sont un phénomène qui est largement sous-estimé.

Les chercheurs allemands, dirigée par le professeur Roenneberg a mené une étude, publiée dans Current Biology, dans laquelle ils ont examiné l’impact de l’heure d’été à environ 55 mille habitants de l’Europe centrale. Déjà, les effets connus ne permettent pas de résoudre, selon des chercheurs à l’université Ludwig-Maximiliams de Monaco, dans un couple de semaines, mais peut durer même pour l’ensemble de la période de l’heure d’été est en vigueur. L’horloge biologique régule nos fonctions physiologiques sur la base d’informations à venir à lui de l’extérieur, tout d’abord, la lumière du soleil, et à l’heure d’été serait une tromperie qui ne permettra pas à notre horloge interne à l’accomplissement de leurs fonctions, tout se détraque tout le corps. Mais vraiment porter sur les mains de l’heure de l’horloge au cours du printemps et de l’été, peut jeter les bases d’un réel problème de santé publique? Il ne sera pas encore une autre exagération?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *