L’orgasme Vaginal et le G-spot existe pas?

orgasmo femminile

L’orgasme Vaginal et le G-spot existe pas? Oui ou non? C’est une question qui est souvent et volontiers, ne l’oublions pas, se démarque par rapport à la sexualité féminine. Le point de vue des experts est très différent. Il y a ceux qui soutiennent avec leurs données en main pour qu’ils existent, et il y a ceux qui, avec les preuves, soutient que c’est seulement le clitoris dans le centre de tout. Où est la vérité dans cette affaire?

Dans quelques instants, nous sommes convaincus qu’il ne sera jamais et que les femmes doivent être content d’avoir du plaisir sans réellement comprendre où l’orgasme féminin est originaire. Nous allons être sincère, l’inspiration pour cette énième question à propos de nous a été fourni directement à partir d’un « vrai/faux » qui apparaît dans le magazine scientifique de l’Accent dans son numéro de septembre. L’hypothèse, comme faux, c’est l’existence de trois types de l’orgasme féminin: baise vaginale, clitoridienne et liées à la stimulation du point G. Voici comment il est traité de la question:

L’orgasme Vaginal et le G-spot n’existe pas. Le vagin est caractérisé par un épithélium à un manque de sensibilité. L’orgasme chez la femme, dépend principalement de la stimulation des organes érectiles femmes, à savoir le clitoris, des petites lèvres, les ampoules du vestibule et de corps spongieux de l’urètre. Le clitoris agit comme le gland et le corps caverneux du mâle, par conséquent, vous devriez parler de pénis, les comportements féminins érectile semblable à celui des hommes.

Rien à redire sur le plan scientifique, bien sûr. Cependant, il est normal de se demander pourquoi il y a des femmes qui disent à atteindre l’orgasme d’une certaine façon, par le biais de certaines stimulations, si, à la fin, les organismes concernés sont toujours les mêmes. Un autre point sur lequel réfléchir: le G-spot, vu par beaucoup comme une chimère, semble avoir été trouvée par le sexe chercheur Emmanuele Jannini au moyen d’un instrument de recherche. Nous parlons d’un épaississement de la paroi de séparation existant entre l’urètre et le vagin ne sont pas présents chez toutes les femmes et efficacement stimolabile seulement par quelques. C’est un facteur-ce possible de ne pas tenir compte?

Qui sait pourquoi quelque chose nous laisse penser que quand il s’agit de l’orgasme vaginal et le G-spot n’est pas là.

Crédit Photo | Thinkstock

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *