La pollution provoque l’impuissance, et les tumeurs testiculaires

C’est vraiment le mal du siècle. La pollution d’origine tellurique, ainsi que pour la réalisation de cancers, de maladies respiratoires, trou d’ozone, réchauffement de la planète, et des centaines d’autres conséquences, désormais soupçonné de genres, y compris l’impuissance. L’avertissement vient de Paris, où de nombreux scientifiques de tous les Pays européens auront à évaluer les résultats de la recherche, des médecins français, qui a constaté une baisse de la production de spermatozoïdes chez les hommes au cours des 50 dernières années.

Mais il y a seulement ces conséquences. En effet, en plus de produire moins, ce qui dans certains cas est également l’arrêt de la production. À ceux qui, de tout l’appareil continue à fonctionner de manière correcte, il a le problème de la santé de votre sperme. En fait, ils semblent plus « modéré » que dans le passé, dans le sens qu’ils ont moins de mobilité, moins de capacité à obtenir pour féconder l’ovule, et pour cette raison, ils sont classés à la qualité « médiocre ».

Encore, une autre alarme soulevées par les scientifiques français, est l’impact des polluants sur le cancer. Dans les 20 dernières années, comme en témoignent les données, le cancer des testicules a doublé par de prédire un risque de stérilité est très répandu pour l’avenir. Les causes détecté pour l’instant sont à trouver dans notre vie quotidienne. Ceux qui vivent dans les villes ont beaucoup plus de chance d’avoir ce genre de problèmes de ceux qui vivent à la campagne, mais pas seulement. En vertu de l’acte d’accusation, en fait, il n’est pas seulement de la pollution, mais aussi certains des produits chimiques utilisés pour assouplir le plastique, une fois utilisé seulement dans les produits chinois, pour lesquels il y a un scandale il y a quelques années sur les jouets qui pourrait provoquer des tumeurs, mais sont maintenant utilisés un peu de tout le monde et qui mettent en danger la santé de centaines de milliers de personnes. Il y a suffisamment de preuves qui attestent que ces produits chimiques plomb de la tumeur, mais il y a de forts soupçons qui agissent sur le système hormonal, ainsi qu’à l’appauvrissement de la production de spermatozoïdes.

Les plus à risque sont les enfants. La plupart de ces produits sont contenues dans les objets d’usage commun de la plus petite (flacons, savons), et même dans certains des crèmes qui utilisent les mères, ce qui peut affecter l’enfant avant même sa naissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *