Le cancer du côlon, a découvert les cellules qui créent des métastases

coltura in laboratorio

Les progrès dans la recherche contre le cancer du côlon: ont été trouvés par un groupe de chercheurs italiens dans les cellules souches qui donnent naissance à des métastases. Cette découverte sera la base pour une étude plus approfondie appelé pour vérifier la validité des inhibiteurs de ce processus.

À l’intérieur de notre organisme, il est en fait un récepteur qui agit sur les cellules souches malignes favorisant la migration cellulaire et la formation de métastases. Être en mesure de verrouiller permettrait de garder sous contrôle de la formation de métastases. Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs coordonné par le prof. Ruggero De Maria, de l’Istituto Nazionale Tumori Regina Elena et prof. Giorgio Stassi, Université de Palerme ont pris comme un modèle de cancer colorectal. Cette forme de cancer a été choisi en raison de sa facilité à créer des métastases. Saviez-vous que ces derniers sont la principale cause de mortalité chez les malades?

L’étude, financée par l’AIRC et publiée dans la revue Cell Stem Cell illustre la façon dont les métastases sont formées à partir de cellules souches malignes des caractéristiques de la tumeur dans le côlon. Pour rendre les choses plus simples à comprendre, juste un exemple simple: les cellules souches à partir de “mauvais”d’agir comme un réservoir infini de cellules tumorales, ce qui dans ce cas sont capables de migrer dans le corps. Les chercheurs ont déclaré que:

Notre laboratoire a découvert l’existence de cellules souches de cancer du colon, il y a quelques années et a continué à étudier, afin de comprendre leurs points faibles. Maintenant, nous avons réussi à trouver les cellules souches qui forment des métastases. Cette découverte va nous permettre de trouver de nouvelles stratégies pour détruire ces cellules, et ainsi d’empêcher la tumeur de se propager.

Pour comprendre ce processus a été fondamental pour préparer le terrain pour la prochaine étape: trouver un moyen de bloquer la propagation des métastases dans le corps. Et une étude dans ce sens est déjà prêt à partir.

Source | SCC

Crédit Photo | Thinkstock

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *