Le cancer du sein, femme stérile, donne naissance à des jumeaux

tumore seno donna sterile partorisce gemelleUne triste histoire s’est terminée avec une fin heureuse. Une fois de plus, concernant la santé des femmes et le cancer du sein. Mais qui, heureusement, a été résolu d’une manière positive. Une femme de 39 ans est devenue stérile après avoir chimiothérapie pour “un cancer du sein hormono-sensible”, est tombée enceinte et a donné naissance à deux jumeaux. C’est la première médicaux événement du genre en Italie.

La nouvelle mère est soumis à la stimulation ovarienne nécessaire à la procréation médicalement assistée. L’annonce a été faite par le dr. ssa Eleonora Porcu, chef du Centre de procréation médicalement assistée, de la Polyclinique de Sant’orsola à Bologne, dans le cadre de la conférence qui s’est tenue à Abano Terme, lors de la 27e édition du Symposium de Médecine de la reproduction, présidé par le prof. Charles de la Forêt, un pathologiste de l’Université de Padoue.

Le protagoniste de cette histoire fière de vie dans une ville dans la région Émilie-Romagne. La femme était devenue stérile en raison du traitement qu’il a reçu pour le cancer du sein, elle a développé. Soins de chimiothérapie, malgré le fait d’avoir sauvé sa vie, avait compromis la fertilité. Pour le moment c’est la mère que le bébé soit en bonne santé. Souligne le dr. ssa Porcu:

Le patient, il y a des années, il avait été touché par une forme de cancer du sein hormono-dépendant, soumis à un traitement par chimiothérapie et par les oncologues déclaré guéri, il a exprimé le désir de devenir mère. Après deux ans de tentatives infructueuses d’une façon naturelle, la dame se tourna vers notre Centre de Pma.

Le caractère exceptionnel de l’événement, comme expliqué dans le cours de la conférence de l’expert, réside dans le fait que la stimulation ovarienne chez les patients qui avaient passé par le cancer, “hormono-dépendants” n’avait jamais été faite, de peur de stimuler une récidive de la maladie. Après une consultation multi-spécialiste, il a été décidé, en collaboration avec l’oncologue et en toute sécurité, d’agir à l’aide de la traiter le cancer du sein (appartenant à la famille des inhibiteurs de l’aromatase,pas.d.r.) parmi les qualités qu’il a à maintenir un faible niveau d’oestrogène.

Crédit Photo | Thinkstock

Articles Connexes:

L’insémination artificielle, les femmes vont à l’étranger

Fiv acupuncture permettrait d’accroître les chances de succès

La fécondation assistée, il y a un boom chez les femmes de plus de 40

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *