Le lait pour les nourrissons. Important que la teneur en graisses oméga 3 et oméga 6

Sont déjà connus depuis longtemps, tous les avantages du lait maternel pour la santé du nouveau-né, en fait, elle contient des nutriments essentiels pour le bon développement physique et mental. En particulier, plusieurs études et recherches ont montré que les acides gras DHA omega 3 et AA omega-6 qui sont naturellement présents dans le lait maternel, sont essentiels pour le développement du système visuel et de la structure du cerveau, non seulement l’enfant, mais aussi du fœtus.

Pour cette raison, les nouvelles lignes directrices publiées dans le Journal de la Médecine Périnatale et lancé par les experts de 11 pays avec l’approbation de l’Association Mondiale de la Médecine Périnatale, Santé de l’Enfant de la Fondation et le Début de la Nutrition de la Fondation, prévoir que le lait artificiel est complétée avec ces substances. Quand il n’est pas possible d’allaiter, il est alors recommandé l’utilisation du lait qui contient du DHA omega 3 et AA oméga-6 dans une proportion comprise entre 0,2% et 0,5 %. Certaines études ont également montré que le développement intellectuel des enfants qui n’ont pas pris ces acides peuvent être ralentis.

En outre, parce que les avantages de ces deux éléments nutritifs sont déjà dans la période prénatale, même pendant la grossesse, il est conseillé de prendre une quantité suffisante de manger des aliments qui sont riches en eux, tels que le poisson, riche en DHA (acide decosapentaenoico) et de la viande, des œufs et du lait sont riches en AA (acide arachidonique). Le DHA oméga-3, en plus d’avoir un rôle fondamental dans le développement du cerveau et du système visuel, est aussi important pour la santé du cœur, tandis que l’AA omega-6 contribue à la formation de la ecosanoidi substances qui agissent au niveau du système immunitaire. À partir de maintenant, il sera donc opportun, pour les mères qui n’ont pas l’allaiter, prendre un lait adapté à la formule qui est présent dans la bonne quantité de ces acides, tandis que pour les mères allaitantes, il est recommandé de la consommation d’aliments qui contiennent ou, à défaut, la prise de compléments alimentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *