Les cancers de la peau: quels sont-ils et comment les prévenir

L’été approche et comme chaque année, ils commencent avec les recommandations sur les dégâts causés par l’exposition au soleil sauvage. Nous ne pouvons pas faire moins, cette fois, d’essayer d’expliquer quelque chose en plus sur ce sujet, avec une référence particulière à la prévention des tumeurs de la peau. À l’occasion de l’événement Cosmofarma 2010, qui a eu lieu à Rome et à laquelle a assisté, à l’invitation de la Bioderma, le Département de Dermatologie-Oncologie de l’Istituto San Gallicano.

Les données présentées sont dignes de remarque: les cancers de la peau sont les plus fréquents du cancer du sein. Encore plus que le double de 65 000 cas par an, contre 30 000 de la poitrine. Nous avons déjà expliqué (ici) que l’en semble de la petite enfance, et ce contrôle est nécessaire de régler, surtout après la puberté. La protection contre le soleil ou la protection contre les dommages du soleil est un élément fondamental pour la prévention des cancers de la peau, souvent négligée parce que dans la plupart des cas (heureusement!) sont bénignes.

Il existe essentiellement trois types de cancer de la peau dangereux: basalioma, spinalioma et le mélanome. Ce dernier, le plus connu et craint les attaques de deux façons différentes. Dans le premier cas, très lentement, en le frappant de jeunes adultes. Pour ces caractéristiques est souvent identifiés et soignés dans le temps. Au contraire, le mélanome nodulaire qui se développe très rapidement et chez les personnes de plus de 65 ans. Dans ce cas, il y a une grande relation avec l’exposition au soleil, mais reste indispensable à la maîtrise de la peau au moins une fois par année dans le cadre de l’examen de la cible et le « dermatoscope », un outil simple et absolument non invasive.

Cette inspection annuelle sera nécessaire, en plus des personnes âgées, même pour ceux avec d’autres facteurs de risque: niveau de connaissance, un certain nombre de dans le top 50, ou de la présence de grains de beauté de grande taille. Tous ces gens devraient faire l’objet, chaque année, le soi-disant “cartographie », déjà au bout de 15 ans. Mais le soleil? Alors, quoi? Basalioma et spinalioma, les deux autres types de cancers de la peau sont étroitement liés à l’exposition au soleil excessive et chronique. Cela représente un facteur de risque majeur, est universellement reconnue.

Et il n’est pas assez pour protéger la peau seulement auprès des enfants: vous devez continuer à le faire même en tant qu’adultes…et pas seulement par la mer! Ceux qui travaillent à l’extérieur comme un jardinier, un policier, une station d’essence, ils doivent les protéger sur une base quotidienne de la peau contre les rayons nocifs du soleil, en particulier avec le teint clair, les grains de beauté, taches de rousseur et de répandre sur le visage et le corps. Des coups de soleil répétés, plus ou moins profonde, de modifier l’adn des cellules de la peau, l’inhibition de la capacité à se réparer lui-même. Par conséquent, des inspections régulières, et de la crème solaire pour éviter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *