Les cellules du « dr. Jekyll et de M. Hyde » peut être à la base de la dystrophie musculaire de duchenne

Une équipe de chercheurs de l’université de la Colombie-britannique, l’Université a identifié la production de cellules graisseuses dans une « double personnalité » qui peut mener au développement de traitements pour les maladies musculaires telles que la dystrophie musculaire et de la fibrose.

L’équipe a découvert un nouveau type de cellules souches, et fibro/adipogeniche (ou FAP), qui génèrent du tissu fibreux de la graisse quand elles sont transplantées dans les muscles blessés chez les souris. Les cellules sont semblables aux cellules souches dans leur capacité à se différencier, mais ils sont limités dans le nombre de fois que vous pouvez diviser. Les résultats ont été publiés dans la revue Nature Cell Biology.

L’auteur explique Fabio Rossi, professeur de Recherche du Canada en médecine régénérative:

Ces cellules sont généralement suspendu dans le tissu musculaire. Une fois activé par les blessures, ils produisent des signaux qui coordonnent la régénération des tissus et puis disparaissent. C’est le Dr Jekyll de la FAP. Dans les maladies chroniques, le muscle telles que la dystrophie musculaire, cependant, le FAP va persister, et peut contribuer à un excès de production de tissu cicatriciel, causer la fibrose. C’est la partie de M. Hyde.

Une meilleure compréhension du rôle de la FAP peut contribuer à la promotion de leur fonction de nettoyage ou de réprimer leurs effets négatifs, les chercheurs disent. Dans le long terme, les médicaments ciblant ces cellules peut être utile dans un large éventail de maladies caractérisées par la fibrose, allant de maladies cardiovasculaires maladies pulmonaires et rénaux, qui exigent de la transplantation d’organes. En outre, la capacité des cellules à produire de nouveaux tissus adipeux pourrait être exploitée comme une cible pour frapper dans le cas d’une thérapie pour les maladies métaboliques.

L’étude a été subventionnée par les Instituts de Recherche en Santé, la Fondation Michael Smith pour la Recherche en Santé et la Fondation pour la thérapie cellulaire. le Centre de Recherche Biomédicale est affilié à la Vancouver Coastal Health Research Institute.

[Source: Les Nouvelles Médicales Aujourd’Hui]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *