Les femmes de carrière: sans enfants en raison d’un instinto primordiale

Les femmes de carrière n’ont pas d’enfants parce que de ne pas trouver la bonne personne avec qui de les placer dans le monde. La réalisation d’un statut socio-économique est particulièrement élevé pas le sottrarrebbe, en fait, ce que le médecin allemand Stefan Woinoff il doucement défini l’instinct du butin. Selon Woinoff la raison pour laquelle 40% des femmes de manager en allemand, n’a pas d’enfants n’a rien à voir avec le manque de temps et d’énergie à investir dans la création d’une vie d’amour, une stabilité qui leur permettrait de devenir mères, combien avec une recherche frénétique comme instinctif et, maintenant, insuffisante pour un homme qui est leur « supérieur » à partir d’un point de vue financier et social, et qui a également les caractéristiques de la personnalité qui ferait un homme, l’homme!

Ainsi, explique le chercheur de Munich, la carrière des femmes, tout désireux de fonder une famille et avoir des enfants, ne sont pas en mesure de trouver le compagnon qui est approprié pour elle, en montrant que même les désintéressé des hommes qui soutiennent les ambitions et les sont sensibles à leurs besoins des femmes qui travaillent. L’émancipation de la femme, puis conviverebbe avec cet instinct anachronique de rechercher un partenaire perçu comme plus fort. Le médecin allemand, qui s’occupe également de la psychosomatique et de la thérapie de couple, explique son point de vue dans un livre intitulé « Comment tromper l’instinct du butin », vient de sortir en Allemagne, le fruit de son expérience en tant que thérapeute de couple, ce qui donne des conseils aux femmes sur la façon de trouver un partenaire approprié par apprendre à regarder au-delà de son statut socio-économique.

Un véritable manuel pour les gestionnaires de femmes qui veulent trouver un mari? Pour le savoir, nous allons devoir attendre pour que le livre soit publié dans notre pays. En attendant, nous allons rester pour attendre patiemment la prochaine recherche, d’étude ou d’enquête, qui a un peu autre côté obscur de la féminité, de mettre sur la berline!

Laisser un commentaire