Les naissances prématurées en Italie, à 7%

Environ une grossesse dans tous les 14 en Italie se termine dans un prématuré. Ce résultat conduit à la recherche conjointe de l’association Vivere onlus, de l’Association parlementaire pour la défense et la protection du droit à la santé, Save the Children Italie, la Société italienne de néonatologie (le Péché) et la Société italienne de gynécologie obstétrique (Sigo), qui ont été calculées à 7% de ceux nés prématurés dans notre Pays.

Un très grand nombre, qui a flambée due à l’augmentation de la fécondation assistée, ce qui favorise la naissance prématurée et de naissances multiples, mais aussi à l’augmentation de l’âge des mères. Certainement pas une raison d’être fiers, considérant que les enfants nés avant le naturel de 9 mois, ils courent le risque de contracter plusieurs maladies, en raison de le fait de ne pas avoir pleinement développé tous les organes.

Pour cette raison, les associations qui ont participé à la recherche ont été invités à rédiger un Manifeste des droits de l’enfant prématuré, pour essayer d’établir des normes pour la prestation de nourrissons qui ont besoin de soins spéciaux et les droits qui aujourd’hui sont parfois refusé.

[Source: Reuters]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *