Met au monde le fils de la sœur jumelle, ce qui se passe au Canada

Devenir une mère et sa tante dans le même temps, le même jour, à la même heure. Les miracles de la science et de la pratique, à la location de l’utérus, qui est de plus en plus utilisé par ceux qui ne peuvent pas avoir des enfants, mais encore envie de générer un héritier de leurs œufs, sans avoir recours à l’adoption.

Et il arrive ainsi qu’au Canada, une femme de 39 ans, incapable d’avoir des enfants parce que touchés par la ménopause prématurée, il est donné à sa sœur jumelle, pour les faire accueillir de la gestation de sa fille. L’ovule fécondé est implanté dans la tante du nouveau-né a permis à la petite taille de la naissance, en donnant à la femme qui avait perdu tout espoir pour avoir la chance de devenir mère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *