Psychologie: pour les hommes, le dialogue est un gaspillage de temps

Lorsque nous parlons de la psychologie et de la propension au dialogue, il est indéniable que les femmes à faire preuve d’une grande détermination à ouvrir leur cœur, et, en parlant des problèmes qui l’affligent. Un héritage de sa propre nature? Pour le moment ce n’est pas le savoir, mais une recherche récemment menée par des psychologues de l’Université du Missouri-Columbia, aux États-unis, les revendications en termes non équivoques que l’homme n’aime pas parler des problèmes parce qu’il a trouvé de l’action inutile pour le but de la résolution.

Pourtant, il est maintenant prouvé que de s’engager dans un dialogue, sciorinando les problèmes et d’en discuter dans les mots, il est plus facile d’obtenir une solution plus rapidement et plus efficacement. Il suffit de penser ce qui se passe quand une personne va dans l’analyse. Dans la relation avec la psychologue, de la femme ou de l’homme en vertu de la thérapie, dites à votre médecin ce qui dérange, ce qui le dérange. Un examen plus général avec l’aide d’une personne compétente, ce qui s’est passé dans votre vie et essayer de sortir d’un état dans lequel il n’est pas à l’aise psychologiquement.

Et en revenant à la recherche, quand un couple a des problèmes, la boîte peut représenter non seulement une soupape d’échappement pour les personnes concernées, mais surtout une rencontre, un point de départ pour résoudre des problèmes en analysant non seulement du point de vue personnel mais aussi de celui de l’autre moitié de la paire.

L’étude, publiée dans la revue Child Development revendications, comme prévu, que l’homme “déteste” cette pratique, car il est essentiellement inutiles. Vision diamétralement opposée à celle de la femme qui pense au contraire que, par le dialogue et dépouillés de leurs propres pensées, vous pouvez presque toujours trouver la bonne solution pour tous les conflits.

Les psychologues affirment que les hommes avvertirebbero le besoin de parler soit avec leurs compagnons ou avec les personnes les plus proches d’eux: il suffit de rejeter la pratique afin de ne pas paraître faible pour un externe de l’oeil. Maintenant, cette nouvelle étude va sur pour ajouter des détails à un comportement qui a été consolidée au fil des années.

Le dr. ssa Amanda Rose et son équipe ont fait l’objet d’un sondage auprès de 2 mille personnes, dont des enfants et des adolescents, d’obtenir les résultats ci-dessus. L’absence de dialogue, les hommes seraient touchées une fois que les adultes d’une hypothétique relation entre les parents et les enfants: c’est bien tant que c’est dans le temps que le garçon ou l’homme doit apprendre à gérer l’arme puissante que le dialogue est

Articles Connexes:

Dialogue: aide à lutter contre les problèmes d’érection

Le dialogue Social contre la dépendance à l’internet

Source: C. D.

Laisser un commentaire